Retour aux Fleurs ...Les_fleurs_de_Bach_%28liste_des_fleurs%29.html
Retour aux dessins ...Les_fleurs_de_Bach_%28Les_dessins%29.html
Ceux qui recherchent constamment la compagnie de toute personne disponible, car ils trouvent nécessaire de parler de leurs affaires personnelles avec les autres, peu importe avec qui. Ils sont très malheureux s’ils doivent rester seuls un certain temps. (Bach)
« À trop parler, je n’entends plus personne ! »
Retour de l’équilibre :
Retrouver la capacité d’écouter les autres, s’ouvrir vers l’extérieur et donc être moins seuls. Pouvoir aller vers une communication plus vraie et équilibrée.
Déséquilibre : 
Lorsque nous nous sentons seuls et avons envie et besoin de parler à notre entourage, ou ceux qui croisent notre chemin, de nos soucis, nos aventures, tout et n’importe quoi, de façon à ne pas nous retrouver seuls avec nous-mêmes. La solitude nous pèse tellement que dès qu’une oreille s’offre à nous, nous ne pouvons nous empêcher de raconter, laissant peu de place à l’autre pour s’exprimer. 
Par exemple, quand nous profitons de chaque rencontre pour raconter l’histoire de notre vie, nous pouvons accaparer l’attention des convives pour expliquer dans le détail notre dernier voyage, « Comment vas-tu parce que moi je….. »

Ces longs monologues nous placent au centre de l’attention et cachent une grande solitude intérieure, nous souffrons de n’avoir personne à qui parler.
Heather
Bruyère