Retour aux Fleurs ...Les_fleurs_de_Bach_%28liste_des_fleurs%29.html
Retour aux dessins ...Les_fleurs_de_Bach_%28Les_dessins%29.html
Pour ceux qui ont souffert de l’adversité ou de l’infortune et trouvent cela difficile à accepter sans plainte ou ressentiment, car ils jugent surtout la vie d’après le succès qu’elle apporte.
Ils sentent qu’ils n’ont pas mérité une si grande épreuve, que c’était injuste, et ils s’aigrissent.
Souvent, ils sont moins actifs et ont moins d’intérêt pour les choses de la vie dont ils profitaient auparavant. (Bach)
«Martyr, c’est pourrir un peu.»
Jacques Prévert
Retour de l’équilibre :
Etre plus objectif quant au partage des responsabilités, accepter les expériences difficiles comme des expériences sans rancune, sans amertume. Reprendre la responsabilité de sa vie, se « re-responsabiliser ». Ce remède peut aider à pardonner ou à s ‘excuser.
Déséquilibre : 
Ce remède nous aide lorsque nous avons le sentiment que le monde, les autres, la vie sont contre nous. Nous nous sentons victimes de ce qui nous arrive. 
Par exemple, quand nous nous sentons comme Caliméro : « c’est trop injuste. » « Je n’ai pas de chance, c’est toujours à moi que ça arrive, ce n’est quand même pas de ma faute. » « Ce n’est pas moi qui gagnerai à la loterie. » 
Nous avons tendance à nous plaindre, à ne prendre aucune responsabilité dans ce qui nous arrive. Nous rendons les autres responsables de notre malheur et nous nous sentons amers, nous pouvons bouder… Nous ne nous remettons pas en cause et ne pouvons voir notre part de responsabilité. Et tant que nous gardons cette position de victime, nous ne pouvons pas agir pour faire changer les choses.
Willow
Saule Blanc