Clin d’œil sur
mes émotions
Retour au menu 
Clin d’œilLes_fleurs_de_Bach_%28clin_doeil%29.html

«C’est comme si je voyais la vie se dérouler sans moi.»


«Oh, tu sais, ça ne me touche pas, c’est comme ça, c’est comme ça.»


«C’est comme tu veux, ça m’est égal.»


«On peut sortir ce soir ou manger ici. C’est comme tu veux, je n’ai pas de préférence.»


«Mon fils est assis dans le salon. Je lui propose une promenade, un bon film, de faire un gâteau, de lire un livre et invariablement il hausse les épaules, le regard vide. Rien ne l’inspire vraiment. Alors, il reste là, comme ça… Quand je lui ai proposé Wild Rose, il m’a dit : « Si tu veux... ».


«Mon mari me propose de partir un petit weekend en amoureux. Je le laisse choisir, ça m’est égal d’aller à la mer ou à Paris. On peut aussi rester à la maison. Tout est bien.»


«On m’a demandé mon avis sur la question. Ça ne me fait ni chaud ni froid, je m’en fiche un peu.»


«Je suis « à quoi bon-iste ». ça gonfle, ça dégonfle, et ça repart...»


«Je n’aime pas vraiment mon boulot, mais bon, il faut bien travailler, alors je continue à y aller chaque jour.»

Pour ceux qui manquent d’intérêt dans le présent ...

Wild rose