Préparation des fleurs de Bach
Le Docteur Bach souhaitait que sa méthode soit accessible à tous. Bien qu’il soit aisé de se procurer les remèdes dans les magasins, les faire soi-même peut être une expérience enrichissante. Cela nous ouvre à être plus attentifs à toute cette nature qui nous entoure. 

Avant de connaître les Fleurs de Bach, je ne portais que peu d’attention à la nature environnante. J’appréciais l’ombre des grands arbres en été, la couleur des Fleurs et la saveur des fruits et légumes, mais je ne m’y attardais pas. 

Aujourd’hui, où que j’aille, mes yeux errent et repèrent les Fleurs là où elles se trouvent. Quelle joie de découvrir en pleine ville une clématite sauvage, de l’aigremoine ou de la chicorée le long des routes de campagne ou des impatiences glanduleuses, «mauvaises herbes» poussant le long des cours d’eau. 

Nos parcs, forêts et jardins sont riches de nombreux arbres, jeunes ou centenaires, sous lesquels nous pouvons nous reposer, nous ressourcer ou nous promener. 

Peu à peu, j’apprends à reconnaître ces arbres. Faites l’expérience d’aller vous adosser à leur tronc. Posez-vous, juste un instant, et écoutez, observez et ressentez le bien que cela peut vous apporter. 

Des conseillers proposent aujourd’hui des ateliers pour mieux connaître les plantes, que ce soit par leurs
caractéristiques physiques et botaniques, ou en allant à leur rencontre dans la nature. 

Cfr. www.fleurdebach.be
http://www.fleurdebach.beshapeimage_2_link_0
MatérielLes_fleurs_de_Bach_%28materiel%29.html
SolarisationLes_fleurs_de_Bach_%28solarisation%29.html
EbullitionLes_fleurs_de_Bach_%28ebullition%29.html
FinalisationLes_fleurs_de_Bach_%28finalisation%29.html
Calendrier
des récoltesLes_fleurs_de_Bach_%28calendrier%29.html
Retour au menu 
des fleursIntroduction.html